Le collectif « O’Fish-Parade » a préparé pendant plus d’un an une exposition qui a présenté 32 œuvres d’art. Des carpes géantes, métamorphosées par des artistes d’aujourd’hui, se sont ébattues en toute liberté dans le jardin de la Charpenterie durant le festival...

TONALITÉ Jaggi 2009

projet.jpg

Cette réalisation liées au monde des poissons met en exergue la problématique de la survie de cette ressource, ainsi que d’une manière plus intimiste, l’univers de la Loire, de son milieu, de sa population et de son environnement.

Composant sémantique inscrit sur le volume poisson, différents mots clés imprimés sur papier y sont marouflés.

Sur l’une de ses faces, ces inscriptions renvoient à la possible disparition de l’espèce liée aux multiples causes décrites dans les différents textes sur la réglementation de la pêche, ainsi que dans ceux des organismes scientifiques qui tirent la sonnette d’alarme afin de faire prendre conscience des dangers qui menacent la survie des milieux aquatiques.

Les mots inscrits sur l’autre face, de façon plus prosaïque, sont liés à la Loire et à son histoire.

Cette intervention plastique à pour but d’amener une possible réflexion sur les graves problèmes que notre société inflige à l’environnement, mais reflète aussi toute la chance d’avoir su préserver d’une manière privilégiée les beautés de la Loire, dernier fleuve sauvage d’Europe.

fish__1_.JPG fish__2_.JPG fish__3_.JPG fish__4_.JPG fish__5_.JPG fish__6_.JPG fish__7_.JPG fish__8_.JPG fish__9_.JPG fish__10_.JPG fish__11_.JPG fish__12_.JPG fish__13_.JPG fish__14_.JPG

"TONALITÉ" de Pierre Jaggi a été exposée au Musée des Beaux Arts d'Orléans avant de rejoindre la O'Fish Parade dans le jardin de la Charpenterie, puis d'être acquise par la société Alyss - Lumière et Son -

tonalit__1.jpg tonalit__2.jpg tonalit__3.jpg