Voir les images de l'installation


Alignement d'une série de caddies contenant des galets, disposés en ligne sur un axe nord/sud en face du palais de justice à Lausanne, dans le parc Montbenon, alliés à deux grands cônes-mobiles. Cette installation nous invite à poser un regard distinct sur l'objet et le matériau, le contenant et le contenu, le fixe et le mobile. Elle nous interroge sur la frénésie consommatoire de notre société, sur l'abondance de ses biens de consommation, sur l'influence de nos valeurs et de nos modes de fonctionnement exercés sur les pays du sud. Est-ce là une caravane de modernes nomades et de bédouins tourneurs en route pour le sud, au départ de ce caravansérail des règles impératives, des codes et des législations, des commandements et des principes, des normes des devoirs et des droits qu'est le palais de justice ? Placés à cet endroit, ces galets représentent-ils la lourdeur, le poids et le fardeau de notre société, de nos institutions néolibérales que nous leurs livrons en modèle ? Reflètent-ils plutôt les valeurs fondamentales de nos extractions communes, que nous pouvons partager sous forme de commerce équitable, de développement durable ? A chacun d'en faire sa lecture, de transmettre sa vision, d'apporter sa réponse…!

Les grands cônes associés à cette installation sont des "connexions", ils servent de relais et leurs balanciers mobiles sont des amplificateurs visuels transmetteurs de messages. Dans ce contexte, l'un est de caractère féminin et représente le nord, l'autre, de caractère masculin représente le sud. Complémentaires, ils appellent à l'harmonie. Cette procession minérale exprime l'esprit de justice magnifié par ces galets qui symbolisent les tables immuables des lois de la nature. Nous pouvons nous y référer et les allier aux archétypes les plus probants de nos civilisations afin d'atteindre l'équilibre et la stabilité dans nos échanges et nos relations. Ce cheminement porte en lui les germes du droit à une vie décente pour chacun, et l'espoir qu'un jour naîtra une véritable justice globale fondée sur les respects des droits de l'homme, sur le partage et la préservation des ressources, incluant l'accès pour tous à la nourriture et à l'eau potable, aux biens de premières nécessités, aux soins, à l'éducation et à la culture. Toutes ces choses fondamentales qui paraissent évidentes et qui pourtant sont bien loin d'être acquises.

Pierre Jaggi – Septembre 2002

Voir la vidéo : ue_question_d__.jpg